Sélectionner une page

De quel système d’information mon établissement a besoin, SIS, LMS ou TMS ? Ou bien une combinaison parmi les trois.

Avant de se procurer d’un système d’information, il faut d’abord connaitre les différents types de logiciels/systèmes existants, quels sont les différences entre eux, lequel des systèmes l’établissement scolaire a besoin et quels sont les critères à considérer.

Système de gestion scolaire, (SMS)

Un SMS – parfois appelé système d’information des étudiants (Student information system). C’est un système d’information de gestion de la vie scolaire, donc orienté étudiants, il gère essentiellement toutes les opérations quotidiennes d’un organisme scolaire ou un centre de formation.                                                                                                              Certaines fonctionnalités du logiciel scolaire incluent:

  • la gestion de la communication avec les « étudiants potentiels » c’est-à-dire gestion de la communication avec les étudiants avant leurs admission
  • La gestion des inscriptions
  • la création des nouveaux dossiers étudiants et leur affecté les processus y afférant (profil, niveau, classe, emploi du temps, frais… etc)
  • La gestion des examens, les évaluations, les devoirs, les notes/grades
  • L’assurance des enregistrements du suivi pédagogique
  • le maintien du registre des absences et de la présence
  • Suivi de l’attribution des appréciations et suivi individuel de performance.

A la différence du Système de gestion de l’apprentissage (LMS) (voir plus bas), le logiciel de gestion scolaire ne gère pas le contenu du cours et ne possède pas de plateforme E-learning.

Autrefois, la plupart des institutions fonctionnaient sans l’aide d’un système de gestion scolaire, en s’appuyant plutôt sur des feuilles de calcul personnalisées et des bases de données Microsoft Access. Une approche, certes, moins coûteuse mais consommatrice du temps et génératrice d’erreurs et d’incompatibilités.  Toutefois, dans quelques pays du continent Américain et en Europe, des standards et des lois sont apparus obligeant les établissements d’acquérir un logiciel de gestion de la scolarité performant et capable de digitaliser les processus de gestion et le patrimoine documentaire des écoles.